Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient d’expliquer ce qu’est un capteur en photographie numérique. Le capteur est au numérique ce que la pellicule était à l’argentique. C’est une surface qui est sensible à la lumière et qui réagit en fonction de l’intensité lumineuse qu’elle reçoit. Voila pour les bases de la base. Maintenant passons au capteur en lui-meme et plus particulièrement à sa taille.

Pourquoi y’a-t-il plusieurs format de capteurs ?

Toutes les tailles de capteur

Toutes les tailles de capteur

On peut se demander quelle est la raison de l’existence de différentes tailles pour un capteur. Cela est vrai depuis l’époque du numérique puisqu’en argentique, tout le monde était équipé d’une péloche de 35mm. Avec le numérique, il a fallu limiter les coûts, et produire des petits capteurs est plus intéressant d’un point de vue purement économique. Mais pour les appareils « pro » il est nécessaire de garder une taille de capteur conséquente afin de pouvoir conserver les objectifs acquis durement et aussi et surtout pour avoir une qualité d’image équivalente au 35mm d’antan.C’est alors que s’est créé une scission avec les petits capteurs équipant les appareils « grand public » et les capteurs plus grand, pour les « pro ». Je vulgarise volontairement puisque les choses sont de moins en moins simple, et les progrès technologique constant rendent la frontière plus difficile à tracer.

Quelle est la différence entre ces capteurs ?

Avant d’expliquer l’incidence de la taille du capteur sur le rendu final de vos photos, il faut savoir qu’un capteur, en photographie numérique est composé de photosites. Le photosite est une cellule faisant partie du capteur, c’est lui qui va physiquement capter la lumière. Bien entendu, il n’est pas tout seul, se partageant la tache avec des millions de confrères (photosites). Si vous avez un capteur de 10 MégaPixels, vous aurez alors 10 Millions de photosites sur le capteur. Il faut aussi savoir que plus un photosite est de petite taille, moins il sera sensible à la lumière, ce qui implique qu’il captera moins bien dans des conditions de basse luminosité.

Photosite

Ceci est un photosite.
Credits: digitalsecrets.net

Plusieurs choses découlent de ces observations. Premièrement, pour une définition donnée (10 Mpx par exemple) les photosites seront plus grand sur un capteur plein format (ou Full-frame comme on dit en Italien ^^) que sur un APS-C. Deuxièmement, comme nous l’avons vu plus haut, les photosites étant plus gros sur un capteur Full-Frame, la qualité d’image en basse lumière sera meilleure que pour un capteur plus petit contenant le même nombre de photosites.

Après cette explication, vous aurez maintenant compris que la course au MégaPixel, sous l’impulsion marketing des grandes marques du secteur, n’est aucunement représentative de la qualité de l’image finale, au contraire.

Pour finir !

Vous avez maintenant la plupart des éléments vous permettant de comprendre la différence entre tout les formats de capteurs. J’ai volontairement vulgariser afin de ne pas vous submerger de termes techniques, et j’espère que ça vous conviendra.